Cannabis et santé mentale : enjeux cliniques

Cannabis et santé mentale : enjeux cliniques

Le terme «troubles concomitants» désigne une présence simultanée d’un problème de dépendance et d’un trouble de santé mentale, ce dernier pouvant être difficile à dépister, diagnostiquer et à traiter.

Dans le cadre de cette formation croisée, nous nous intéressons plus particulièrement au cannabis et ses effets potentiels sur la santé, une relation complexe car les connaissances sur la substance continuent à évoluer. Il est donc important de conserver un esprit critique et d’être conscient des limites de la littérature à ce sujet.

Cannabis et fonctions cognitives

On observe que les effets à court terme de la plupart des fonctions cognitives sont le plus souvent réversibles. Il peut toutefois y avoir persistance de déficits chez certaines personnes à moyen terme. En ce qui concerne les effets permanents associés à la consommation, il n’existe pas encore de consensus scientifique à cet égard.

 

Importance du dépistage et du diagnostic

La détection de l’existence de deux problématiques à traiter est primordiale. L’intervenant ne doit pas être intimidé par la complexité du portrait clinique et ne pas être déstabilisé par la difficulté de poser un diagnostic précis rapidement. Les données indiquent qu’il faut adresser les deux problématiques, mais que cela peut généralement se faire en appliquant les principes habituels de bonne pratique pour les deux conditions.

On aborde également dans la conférence les défis du diagnostic d’un trouble psychotique primaire, du trouble psychotique par le cannabis, d’un trouble de santé mentale (primaire ou induit), en présentant quelques indices les distinguer.

Intervention et traitement

Dans un premier temps, l’intervenant doit se questionner à savoir comment son expertise peut être mise à contribution pour aider la personne. Par ailleurs, il existe plusieurs services pour soutenir les équipes dans l’approche de la personne souffrant de troubles concomitants, par exemple le Service de soutien-conseil aux établissements et aux équipes de santé mentale et dépendance, le Programme de télémentorat ECHO® troubles concomitants, le Service d’information et de formation, veille informationnelle, etc.

On aborde également dans la présentation le traitement pharmacologique des troubles de santé mentale et le traitement du cannabis chez les personnes souffrant de troubles sévères de santé mentale.

En résumé

  • Prendre en considération les deux problématiques, et ne pas oublier l’une ou profit de l’autre
  • Réseauter: connaître des ressources/personnes avec des expertise différentes et complémentaires
  • S’améliorer: formation/mentorat/soutien pour peaufiner sa capacité à intervenir auprès des personnes avec un trouble concomitant
Dr.Didier Jutras-Aswad, MD, MSc, président, Centre d’expertise et de collaboration en troubles concomitants du RUIS de l’Université de Montréal et professeur agrégé de clinique, Département de psychiatrie et d’addictologie, Université de Montréal.

Consulter la présentation Powerpoint Français | Anglais

>> Retour à la page Formation croisée «Cannabis et santé mentale»

%d blogueurs aiment cette page :